insolentes art

Mes partouzes à Bordeaux

Parisien récemment exilé à Bordeaux pour raisons professionnelles, je pensais y faire une belle rencontre libertine. On dit toujours que les filles du sud sont chaudes comme la braise, sauf que les bordelaises ne se lient pas si facilement que ça. C'est la raison pour laquelle j'ai fini par m'inscrire sur un site de rencontre dont on m'avait parlé, à savoir www.exigences.net.

Un des principaux avantages sur ce site, c'est que les annonces sont classées par région et la plupart des membres précisent leur département de résidence. Au moins on ne se prend pas à fantasmer sur quelqu'un qui habite à 500 kilomètres de chez soi et qu'on ne rencontrera probablement jamais.

Au départ, je recherchais avant tout des plans cul avec des femmes. J'ai d'ailleurs eu l'occasion de concrétiser plusieurs de mes rencontres sur exigences.net lors de soirées follement excitantes. Jusqu'au jour où j'ai fait la connaissance de Maéva sur le site. On a tout de suite eu un bon feeling et il n'a pas fallu longtemps avant qu'on se rencontre. Une sacrée bombe cette Maéva! Un corps de déesse et une libido à toute épreuve. Plus je lui en donnais, plus elle en voulait.

C'est elle qui la première m'a parlé d'une envie de plan à trois, avec une de ses amies. Je n'avais jamais eu cette chance et je me suis dit que ce serait trop bête de la laisser passer. Il m'a fallu assurer ce soir-là, pas facile de garder la forme quand il faut contenter deux petites chiennes en chaleur. Mais j'y suis arrivé et j'ai adoré ça. C'est de cette façon que j'ai découvert que j'adorais le sexe à plusieurs. Par contre, je n'avais pas non plus expérimenté le trio avec une femme et un homme.

Maéva étant partie en vacances, je suis retourné sur exigences.net et j'ai recherché un couple désireux de partager leurs ébats avec un autre homme. Je n'ai pas eu trop de mal à trouver un couple de partenaires et j'ai expérimenté plein de choses nouvelles pour moi ce soir-là. Que du bonheur! Je revois de temps en temps ce couple, parfois Maéva se joint à nous, il est même arrivé qu'on se retrouve à six chez mes amis. Depuis que j'ai découvert le plaisir des partouzes, je m'éclate littéralement au lit et les relations exclusives me semblent bien fades.